Archives 13-14

 La conférence du 30 novembre 2014 au Siège du parti socialiste

Le Cercle genevois de Jean Jaurès présente ses profondes excuses à tous ceux qui, par leur présence et leurs messages se sont heurtés à une porte fermée lors de la conférence qui aurait dû se dérouler le 30 novembre à 18 h 30 autour du débat “ Jaurès et la guerre” animé par M. F. Courvoisier et Mme A. Zaïdane à cause d’un fâcheux malentendu qui est survenu au niveau de la communication entre le PS et le Cercle. Nous vous prions de ne pas  nous en tenir rigueur.
Le secrétaire général du Parti socialiste M. Arnaud Moreillon nous a présenté ses excuses en nous adressant un message dont voici la teneur:

Arnaud-Morreillon

 

  • Conférence de novembre 12014 au siège du parti socialiste animée par Madame Aziza Zaïdane et Monsieur François Courvoisier
  • Concert au violoncelle à Espace Fusterie.Temple offert par M. Florestan Darbelley en hommage à Jean Jaurès en novembre 2013
  • “Si Jaurès…” Par Christophe Tournier , Comédien au Théâtre-tout-Terrain 
  • Conférence avec le parrain du Cercle Monsieur Pierre-Yves Maillard
  • Conférence avec l’invité d’honneur du Cercle Monsieur Gilles Candar, président de la société d’études jaurésiennes
  • Conférence avec Madame Marion Fontaine

“ Si Jaurès…”

  Par Christophe Tournier , Comédien au Théâtre-tout-Terrain  

L’histoire de Jaurès chevauche deux siècles, l’un s’apaise, mais l’autre se lève plein de fièvre et de fureur. L’homme paraît débraillé mais son esprit est clairvoyant. Il traverse  cette période avec fougue et une énergie verbale sans pareilles. Jaurès nous entraîne dans les méandres de l’affaire Dreyfus, nous fait partager les mélodrames de la naissance du socialisme et les médiocrités politiques qui préparent inéluctablement la Grande Guerre.

Laissez-vous conter, simplement, à brûle-pourpoint, l’aventure du Grand Jaurès, celui qui porta sur ses épaules autant d’espoir que de lucidité.

Durée du récit: environ 50 minutes. Un débat suivra le récit de la vie de Jean Jaurès, animé par les clowns Nicoton et Nardo.

Les commentaires sont fermés.